Les pics d'Europe

         

           A la fin du récit de cette journée, vous trouverez un diaporama où vous pourrez découvrir toutes les photographies du jour et quelques autres en plus.

 

         Pour les voir en mode plein écran, appuyez sur la touche F11 de votre clavier.

 

samedi 31 mai 2014

          Au pied d'une tour médiévale, Mogrovejo est un village qui a gardé une certaine authenticité. Nous ne pouvons pas visiter la petite église trapue car elle est fermée. Quelques maisons semblent plus ou moins abandonnées mais le village, lui, est bien vivant.

 

          Notre guide écrit : "… à peine un bistrot", ce matin, nous en trouvons deux … mais nous n'avons pas bu. Dans ce village qui a les pics d'Europe en toile de fond, il y a des gens, des chiens, des 4 x 4 et des tracteurs …. et un couple de randonneurs qui se préparent à côté du coffre de leur voiture.

 


Mogrovejo



Mogrovejo


Mogrovejo


Mogrovejo



          La route serpente pour rejoindre Fuente Dé à 1000 mètres d'altitude, et aboutit à un vaste parking, point de départ d'un téléphérique. Nous sommes au fond d'un cirque de montagnes mais les nuages trop présents nous empêchent de voir les hauteurs vers lesquelles monte un téléphérique pendant qu'un autre en descend.

 

          Nous ne ferons pas l'ascension (16 € par personne) pour découvrir le panorama sur les pics d'Europe et la vallée, la présence des nuages ne laisse pas présager une belle vue.

          Pour les amateurs de randonnées, de superbes balades vous attendent là-haut.(page 247 de notre guide du routard).

 

          Nous déjeunons sur le parking, le ciel est toujours aussi maussade, nous reprenons donc la route.

 


Fuente Dé



Fuente Dé


Fuente Dé


Fuente Dé



          Entre Fuente Dé et Potes, les nuages restent accrochés aux montagnes.

 

          Nous apercevons le petit village de Pido connu pour ses fromages puis traversons celui d' Espinama.

 

          Dans les prés, les vaches broutent une herbe bien verte pour donner le lait nécessaire aux nombreux fromages et autres produits laitiers de la Cantabrie.

 


Entre Fuente Dé et Potes




Entre Fuente Dé et Potes : Pido (fromage...)


Entre Fuente Dé et Potes : Espinama


Entre Fuente Dé et Potes



          Nous prenons la route vers le monastère Santo Toribio de Liébana. L'édifice, maintes fois reconstruit et restauré, ne présente pas un caractère architectural particulièrement intéressant. Les bâtiments extérieurs et leurs portes de style roman font beaucoup trop récents.

 

          C'est un lieu de pèlerinage important pour les chrétiens.

 


Monastère Santo Toribio de Liébana



Monastère Santo Toribio de Liébana



          Nous ne prenons pas la porte du Pardon puisqu'elle ne s'ouvre que le dimanche, le compteur de nos péchés ne sera donc pas remis à zéro.

 

          Le cloître est un peu "tristounet", nous en faisons le tour et nous arrêtons devant une porte en bois, encadrée par des sculptures, entre autre, une coquille Saint-Jacques.

 


Monastère Santo Toribio de Liébana : la porte du Pardon




Monastère Santo Toribio de Liébana


Monastère Santo Toribio de Liébana


Monastère Santo Toribio de Liébana



          Nous retraversons Potes et, cette fois, ne manquons pas la tour del infantado.

 


Potes



          Sur la N 621, dans la vallée de Liébana, nous suivons la rivière Quiviesa. Des chevaux, des chèvres et des brebis paissent tranquillement dans les prés puis nous attaquons les premiers lacets de la montagne.

 


Entre Potes et le Puerto de San Glorio



Entre Potes et le Puerto de San Glorio


Entre Potes et le Puerto de San Glorio


Entre Potes et le Puerto de San Glorio



          Les nuages et le brouillard nous accueillent bien avant d'arriver au sommet. Sur le côté de la route, des jonquilles sont en fleurs.

 


Entre Potes et le Puerto de San Glorio : le brouillard arrive



Entre Potes et le Puerto de San Glorio : le brouillard arrive



          Au col de San Glorio, à 1609 mètres d'altitude, il ne fait pas très chaud. Les nuages jouent à cache-cache avec cet endroit qui marque la limite entre la Cantabrie et la Castille et Léon.

 


Le Puerto de San Glorio



Le Puerto de San Glorio


Le Puerto de San Glorio


Le Puerto de San Glorio



          Nous entamons maintenant une longue descente, quittons rapidement le brouillard . Le paysage est magnifique avec ses montagnes encore enneigées.

 


Entre le Puerto de San Glorio et Riaño



Entre le Puerto de San Glorio et Riaño


Entre le Puerto de San Glorio et Riaño


Entre le Puerto de San Glorio et Riaño



          La route est sinueuse, entrecoupée de petits tunnels, taillée dans la roche, avec parfois des éboulis d'ardoise.

 


Entre le Puerto de San Glorio et Riaño



Entre le Puerto de San Glorio et Riaño


Entre le Puerto de San Glorio et Riaño



Entre le Puerto de San Glorio et Riaño : ardoises



          Le lac de barrage de Riaño offre de magnifiques couleurs, les montagnes qui l'entourent s'y reflètent.

 


Embalse de Riaño



Embalse de Riaño


Embalse de Riaño


Embalse de Riaño



          Les couleurs printanières des feuilles des arbres vont du vert au rouge et le brouillard est de retour avant de franchir le col El Ponton à 1280 mètres d'altitude.

 


Entre Riaño et le Puerto del Ponton



Le Puerto del Ponton dans le brouillard


Entre le Puerto del Ponton et le défilé de los Beyos : brouillard


Entre le Puerto del Ponton et le défilé de los Beyos



          Nous passons du Léon en Asturies et suivons le défilé de los Beyos, taillé dans le calcaire par la rivière Sella. Les digitales blanches poussent en bordure de route, une belle cascade rejoint la rivière à proximité d'un hôtel.

 


Entrée dans les Asturies



Le défilé de los Beyos


Le défilé de los Beyos : digitales


Le défilé de los Beyos



          Nous rejoignons Cangas de Onis puis le camping Ribadesella de Ribadesella.

 

(N 43° 27' 42"; W 5° 5' 13") ou (N 43,16167° ; W 5,08694°)

 

Tarif ACSI : 16 € (Camping-car + 2 adultes + électricité)

Wifi gratuit, Piscine couverte

 


Ribadesella



Étape du jour : 199 km